#82 Lecture – lait et miel

Hello les girafons!

Je lis très peu de poésie, mais lorsque j’ai entendu parler de ce recueil écrit en prose par une auteure féministe canadienne et originaire d’Inde, j’ai été très curieuse de le découvrir.

KAUR Rupi, lait et miel. Editions Charleston, 2017. 204 pages.

lait et miel.PNG

  • Résumé: (4ème de couverture):

voici le voyage d’une
survie grâce à la poésie
voici mes larmes, ma suer et mon sang
de vingt et un ans
voici mon cœur
dans tes mains
voici la blessure
l’amour
la rupture
la guérison

– rupi kaur –

  • Mon avis:      19/20

Ce recueil est divisé en quatre parties: souffrir, aimer, rompre et guérir. A l’intérieur de chaque partie on retrouve donc des poèmes en prose mais aussi des illustrations de l’auteur. La femme est au cœur des poèmes, et on va aborder des thèmes extrêmement durs comme le viol, la rupture. Heureusement, elle va aussi nous parler d’amour, d’acceptation de soi, de féminisme. Les mots qu’elle utilise sont percutants et m’ont touchés au plus profond de moi. Je suis émerveillée de voir qu’avec aussi peu de mots, Rupi Kaur arrive à nous faire passer autant d’émotions. On ne peut qu’être bouleversé par cette lecture, pour autant, on ressort plein d’espoir. L’auteure met les mots sur ces émotions que l’on a ressenti à un moment ou un autre de notre vie. Elle met le doigt là où ça fait mal pour nous aider à guérir. La particularité de ses textes est qu’elle n’utilise pas de majuscule, et très rarement de la ponctuation. Au départ cela peut déranger, mais l’on s’y habitue très vite.

Je pense que c’est un recueil qu’il faut avoir dans sa bibliothèque, et y piocher quelquefois un poème ou deux, notamment lorsque l’on a besoin de rebooster sa confiance en soi.

  • Citations:

je ne suis pas partie parce que
j’ai cessé de t’aimer
je suis partie parce que
plus je restais moins
je m’aimais

tu dois commencer une relation
avec toi
avant quiconque

dessin rupi kaurN’hésitez pas à partager vos impressions si vous aussi, vous avez lu ce recueil !

A très bientôt,

Little Meggy

 

Publicités

#74 Lecture – Les lettres de Rose

Hello les girafons !

En ce moment, j’enchaine les bonnes lectures. Je viens d’avoir un petit coup de cœur pour cette romance dont on a beaucoup entendu parler sur les blogs:

SABART Clarisse, Les lettres de Roses. Editions Charleston, 2016. 382 pages.

les lettres de rose.PNG

  • Résumé (4ème de couverture):

Lola a été adoptée à l’âge de trois mois. Près de trente ans plus tard, elle travaille dans le salon de thé de ses parents, en attendant de trouver enfin le métier de ses rêves : libraire. a vie va basculer lorsqu’elle apprend que sa grand-mère biologique, qui vient de décéder, lui a légué un étrange héritage : une maison et son histoire dans le petit village d’Aubéry, à travers des lettres et des objets lui apprenant ses origines. ais tous les habitants ne voient pas d’un bon œil cette étrangère, notamment Vincent, son cousin. Et il y a également le beau Jim, qui éveille en elle plus de sentiments qu’elle ne le voudrait…

  • Mon avis:     20/20

Je suis tombée sous le charme de l’écriture de Clarisse Sabart. J’ai trouvé sa plume pleine de douceur, elle nous conte l’histoire de la famille de Lola avec beaucoup de sensibilité. Le récit est découpé entre le présent où Lola découvre ses origines et entre le passé à travers les lettres et carnets de ses ancêtres. On va découvrir l’histoire de son arrière grand-mère au début du 20ème siècle et petit à petit on va remonter jusqu’à sa mère. Et j’ai vraiment été entrainé dans les révélations qui sont faites tout autour de l’histoire de Lola, mais pour autant, j’aimais tellement les personnages que je voulais prendre mon temps pour repousser au maximum le moment où je devrai les laisser.  Heureusement, il existe un préquel nommé Lola où on découvre l’histoire des parents adoptifs de Lola. Je la lirai très prochainement ! Beaucoup de personnages vont faire leur apparition, mais les liens entre eux sont très bien décrits et à aucun moment j’ai été perdu. Les alternances entre le passé et la romance de Lola sont très bien réparties, je n’ai pas trouvé de longueur. J’ai versé ma petite larme à la fin, touchée par la vérité qui éclate enfin. J’ai particulièrement apprécié les références qui sont faites à la littérature et à l’évolution de la mode. Je lirai sans hésiter son autre roman La plage de la mariée.

  • Citations:

« Il ne reste de l’enfance que ce que nous voulons en conserver. »

« Je pense que ton imagination a besoin d’être stimulée. Tu verras comme se plonger dans un livre et se prendre de sympathie pour les personnages, vouloir découvrir à tout prix la fin de l’histoire, tout cela te fera te sentir moins seule. »

A très bientôt,

Little Meggy