#161 Lecture – Dent d’ours T1

Hello les girafons !

Je fais décidemment de belles trouvailles dans les boites à livres: voici une BD qui n’attendait que d’être lu !

Yann et Alain HENRIET, Dent d’ours T1 Max. Editions Dupuis, 2013. 56 pages.

  • Résumé (4ème de couverture):

Silésie, dans les années trente. Trois enfants inséparables, Max, Werner et Hanna, partagent la même passion pour l’aviation. Mais au loin, l’écho du martellement des bottes et du sinistre fracas des casques commence déjà à résonner ! Bientôt l’ouragan d’acier qui va ravager toute l’Europe va contraindre notre trio à devoir effectuer de terrible choix. Leur amitié pourra-t-elle y survivre ?

  • Mon avis: 17/20

Si j’ai embarqué cette BD avec moi lorsque je l’ai trouvé en boîte à livres, c’est parce que j’ai tout se suite été attiré par le travail de l’illustrateur. Malgré le contexte sombre de l’histoire, on a des dessins qui ne sont pas trop noir, et une jolie palette de teintes et de couleurs. Il y a en effet un filtre un peu sépia qui donne un air rétro au dessin. L’histoire est touchante, on comprend vite quelles vont être les problématiques. Seconde guerre mondiale, aviation, amitié et trahison sont les thèmes principaux de cette BD. A la fin de ce 1er tome, on ne peut qu’avoir envie de découvrir la suite pour savoir quels choix va faire Max. Ca se lit très rapidement, j’espère pouvoir emprunter les autres tomes à la bibliothèque.

  • Citations:

« -C’est pas juste ! On est encore tous les trois silésiens, non?
-Oui, mais Werner et moi, on est d’origine allemande et pas toi, Max.
-Quelle différence ça fait, là haut dans le ciel ? »

« Qui se soucie de savoir si certains nuages sont polonais, allemands, tchèques ou juifs ? »

A très bientôt,

Little Meggy

#148 Lecture BD – Chaussette

Hello les girafons !

J’aime emprunter chaque mois une bande dessinée à la bibliothèque. Voici la petite merveille que j’ai lu ce mois-ci.

CLEMENT Loïc et MONTEL Anne, Chaussette. Edition Delcourt jeunesse, 2017. 32 pages.

  • Résumé: (4ème de couverture):

Chaussette et son chien Dagobert sont inséparables. Merlin, leur petit voisin, les connaît bien et les observe arpenter chaque jour la petite ville suivant un parcours bien établi. Pourtant, ce matin-là, quelque chose ne tourne pas rond. Chaussette est seule et se comporte étrangement. Pour tirer cette histoire au clair, Merlin va la suivre discrètement…

  • Mon avis: 17/20

Cette BD jeunesse est toute mignonne ! L’auteur aborde les thèmes du deuil, de la solitude et de l’amitié avec plein de douceur et de délicatesse. J’ai tout de même trouvé que c’était un peu trop rapide et trop court. Quelques planches en plus ne m’auraient pas dérangées. Les dessins sont quand à eux sublimes: ils sont très précis et les couleurs sont très belles. C’est le genre de lecture doudou que j’adore.

  • Citations:

« Je crois qu’il y a des gens qui se rassurent avec la routine… Elle leur fournit des repères dans un monde qui change et qui ressemble un peu moins chaque jour à celui qu’ils ont connu. »

« Juste à côté de chez nous, certains drames peuvent se jouer en plein silence. Car finalement, les grandes douleurs sont parfois muettes. »

A très bientôt,

Little Meggy

#92 BD – Un petit livre oublié sur un banc T1

Hello les girafons !

Je ne vous parle pas souvent des bandes-dessinées que je lis. Aussi, pour 2018, j’ai pris la résolution de vous partagez mes lectures de BD et manga. Pour les mangas, je le ferai uniquement lorsque j’aurai terminé la série. Pour l’heure, je vous présente un petit coup de cœur:

Jim et Mig, Un petit livre oublié sur un banc T1. Editions Bamboo, 2014

blog un petit livre.JPG

  • Résumé (4ème de couverture):

Camélia est assise sur un banc. A côté d’elle, un livre est posé là, abandonné. Elle le feuillète. Dedans, un mot de la main d’un inconnu l’invite à l’emporter. Chez elle, Camélia découvre que certains mots sont entourés ici et là, et que ce mots forment des phrases… L’inconnu dit s’ennuyer dans sa vie de tous les jours et rêve d’une vie amoureuse forte et bouleversante, comme on en lit seulement dans les romans. « Mais combien sommes-nous à rêver d’une vie romanesque ? » Camélia entoure six mots en réponse: « nous » « sommes » « deux », « vous » « et » « moi »…. Et elle retourne déposer le petit livre tout là-bas, sur un banc…

  • Mon avis:         19/20

Pour commencer, j’ai adoré le thème de cette BD: on va suivre Camélia, qui va découvrir un livre abandonné, et grâce à la découverte de ce livre, la possibilité d’échapper à sa routine quotidienne.

Beaucoup de scènes m’ont fait sourire, notamment celles où l’on voit que son compagnon ne partage pas du tout l’amour de la lecture, il est au contraire obsédé par son nouveau téléphone portable. Cela est peut-être un peu caricatural, mais moi ça m’a beaucoup fait sourire.

On ne peut pas dire que Camélia soit un personnage auquel on s’attache. Elle ne semble pas très avenante, et assez renfermée. La quête de retrouver le propriétaire du livre devient pour elle une obsession, elle en snobbe même son amoureux. Mais pour autant, nous aussi on meurt d’envie de savoir le fin mot de l’histoire. Elle va donc suivre une piste, mais pour en connaître la suite, il faudra lire le deuxième et dernier tome de la saga.

  • Quelques planches:

Et vous, avez-vous lu cette Bd ? Que me conseillez-vous comme BD ?

A très bientôt,

Little Meggy