#41 Mes favoris de l’automne – Edition 2016

Hello les girafons !

L’automne est incontestablement ma saison préférée ! Fini les chaleurs insupportables et les coups de soleil dès que je met un orteil au soleil. Finis d’être en sueur au moindre mouvement. La terre sèche et les pelouses brûlées ont laissé place aux feuilles d’automne aux multiples couleurs. Qui dit Automne dit pulls, gilets et manteaux. Mais qu’importe, je respire enfin ! Je vous ai sélectionné une partie de mes favoris de cette saison, toute catégorie confondue.

auttomne-2016

Tout d’abord, ce que j’adore faire en automne, plus qu’à n’importe quelle autre saison, c’est me balader. Avec mon petit border collie d’amour, on arpente les chemins recouverts de feuilles mortes, avec l’impression de prendre un grand bol d’air frais, comme lorsque plus jeune j’allais me balader à la mer.

balade-automne

Le mois d’automne, c’est également le mois où je me remet énormément à la cuisine. En automne, je cuisine la pomme et la cannelle à toutes les sauces. On peut se permettre de manger beaucoup plus riche: le fromage à raclette est déjà dans les rayons de nos supermarchés !

J’ai donc profité de la nouvelles saison pour tester un nouveau petit-déjeuner: un muesli bio de pommes et cannelle de la marque Terres et céréales BIO. C’est juste un délice et il est parfait pour l’automne. C’est pourquoi il est déjà dans mes favoris.

muesli

Ensuite, l’automne, je ne sors jamais sans un foulard ou une écharpe. Et là, cette année, mon mari m’a offert une écharpe doudou dont je ne peux plus me passer. Et autant vous dire qu’elle ne me quittera pas pour l’hiver non plus!

echarpe

Automne = moments cocooning. C’est pourquoi cette année, j’ai osé franchir le pas de la combinaison à manche longue pas du tout glamour… Mais c’est tellement confortable. Avec des chaussettes toute mignonne, sur la photo elles viennent de Primark, c’est La tenue idéale pour traîner à la maison! (Mon mari n’a pas encore demandé le divorce).

chaussettes

Niveaubourjois (2).JPG produits de beauté, j’ai 2 coups de cœur à vous présenter, tous deux de la marque Bourjois:

Le premier est le fond de teint Air mat, que j’ai en couleur Ivoire rosé (la plus claire pour ma peau ultra pâle). La couleur va parfaitement à ma peau, et la tenue est plutôt pas mal. Il matifie très bien la peau. Je trouve le rapport qualité/prix parfait (il coûte autour des 13 €), le seul hic étant que je ne l’ai pas trouvé dans mon supermarché habituel…

 

 

 

Mon deuxième coup de cœur est un rouge à lèvre de la collection rouge Edition Velvet de la couleur Nude-ist (07).Je trouve cette couleur parfaite pour l’automne, et cela va faire la 2ème année que je l’utilise.

rouge-a-levre

Voilà pour mes favoris de l’automne. Et vous, quel est le produit indispensable pour passer un bon automne ?

A très bientôt

Little Meggy

Publicités

#40 Lecture – Charlotte

Hello les girafons !

J’ai pris du retard sur mes chroniques de lecture. Aujourd’hui je vais vous parler d’une biographie de Charlotte Salomon écrite par David Foenkinos.

FOENKINOS David, Charlotte. Editions Gallimard, 2014. 224 pages.

charlotte.PNG

  • Résumé (4ème de couverture):

Ce roman retrace la vie de Charlotte Salomon, artiste peintre morte à vingt-six ans alors qu’elle était enceinte. Après une enfance à Berlin marquée par une tragédie familiale, Charlotte est exclue progressivement par les nazis de toutes les sphères de la société allemande. Elle vit une passion amoureuse fondatrice, avant de devoir tout quitter pour se réfugier en France. Exilée, elle entreprend la composition d’une œuvre picturale autobiographique d’une modernité fascinante. Se sachant en danger, elle confie ses dessins à son médecin en lui disant : «C’est toute ma vie.» Portrait saisissant d’une femme exceptionnelle, évocation d’un destin tragique, Charlotte est aussi le récit d’une quête. Celle d’un écrivain hanté par une artiste, et qui part à sa recherche.

  • Mon avis:        19/20

Ce roman est sublime. Je n’ai pas l’habitude de lire des biographies mais celle-ci ma conquise. C’est le premier livre que je lis de cet auteur et je dois dire que la plume de David Foenkinos est unique et pleine de poésie. Le roman a d’ailleurs une forme particulière: l’auteur a écrit une phrase par ligne, et je vous laisserai découvrir le pourquoi si vous lisez le livre. A travers les pages, on ressent toute la passion et tout l’enthousiasme qu’à mis l’auteur à retrouver les traces de Charlotte. Ca se lit donc très facilement. Le récit se passe a une période sombre de l’histoire, Charlotte a une vie familiale tragique. On retrouve le thème de la mort, de l’exil, de la guerre. Il est impossible de ne pas être touché par l’histoire de cette personne. C’est une œuvre magnifique.

  • Citations:

« Tiens, quel est le mot utilisé quand on perd sa sœur ?
Il n’en existe pas, on ne dit rien.
Le dictionnaire est parfois pudique.
Comme lui-même effrayé par la douleur. »

« Il a des théories sur le rangement des livres.
Notamment celle du bon voisinage
Le livre que l’on cherche n’est pas forcément celui que l’on doit lire.
Il faut regarder celui d’à côté. « 

A très bientôt,

Little Meggy

 

#39 Lecture – Gatsby le magnifique

Hello les girafons !

Aujourd’hui, c’est d’une lecture un peu plus classique dont je vais vous parler: il s’agit de Gatsby le magnifique de Francis Scott Fitgerald.

FITGERALD Francis Scott, Gatsby le magnifique. Editions Grasset, 2007. 258 pages.

gatsby

  • Résumé (Livraddict):

Dans le Long Island des années vingt, la fête est bruyante et la boisson abondante. Surtout chez Jay Gatsby. Aventurier au passé obscur, artiste remarquable par sa capacité à se créer un personnage de toute pièce, Gatsby, figure solaire par son rayonnement, lunaire par le mystère qu’il génère, est réputé pour les soirées qu’il donne dans sa somptueuse propriété. L’opulence, de même que la superficialité des conversations et des relations humaines, semblent ne pas y avoir de limites. C’est pourquoi l’illusion ne peut être qu’éphémère. Parmi les invités de cet hôte étrange se trouve Nick Carraway, observateur lucide qui seul parvient à déceler une certaine grandeur chez Gatsby, incarnation de multiples promesses avortées.

  • Mon avis:         12/20

Ma lecture a été…laborieuse. En effet, je n’ai pas du tout accroché au style de l’auteur. A un moment, j’ai même hésité à stopper ma lecture. Mais j’ai tenu bon. Les deux premiers tiers du livre, l’auteur plante le décor. Mais c’est long, très long, je me suis demandé où voulait en venir l’auteur. Heureusement, dans le dernier tiers, l’écriture devient plus fluide, et l’histoire plus entrainante. J’ai enfin pu entrer dans l’histoire.

Au niveau des personnages, Gatsby ne m’a pas vraiment touché. En effet, j’ai préféré le personnages de Nick. Pourtant, l’histoire que vont vivre les personnages est dramatique, mais n’ayant pas réussi à m’identifier à eux, je n’ai pas été touché plus que ça. Le point que j’ai préféré est la description qui est faite de la haute-société, mais cela n’a pas suffit pour sauver ma lecture.

J’en attendais peut-être un peu trop en lisant ce roman; mais je dois bien dire qu’il m’a déçu.

  • Citations

« Demain nous courrons plus vite, nos bras s’étendront plus loin… C’est ainsi que nous avançons, barques luttant contre un courant qui nous rejette sans cesse vers le passé. »

« Quand j’étais plus jeune, ce qui veut dire plus vulnérable, mon père me donna un conseil que je ne cesse de retourner dans mon esprit :
– Quand tu auras envie de critiquer quelqu’un, songe que tout le monde n’a pas joui des mêmes avantages que toi. »

A très bientôt !

Little Meggy