#24 – Un week-end à Saint-Malo

Hello les girafons !

La Bretagne étant à peine à 2 heures de route de chez mes parents, avec mon chéri, on a décidé d’aller passer 2 jours à Saint-Malo. Et je me suis dit que ce serait l’occasion de partager avec vous quelques photos et bon plan.

Saint-Malo, est célèbre pour ses remparts. En effet, on distingue la ville intra-muros du reste de la ville.

DSC_1244.JPG

  • L’arrivée

Il faut savoir qu’il n’est pas possible de circuler en voiture à l’intérieur de la ville intra-muros. Nous nous sommes donc garé dans un parking sous-terrain (payant) juste à côté de l’office de tourisme. Nous y avons d’ailleurs été faire un tour afin de prendre des prospectus sur les différentes activités à faire.

  • Le tour des remparts

Venir visiter Saint-Malo signifie évidemment faire le tour des remparts. Longs de 1.75km, vous longerez les plages, les maisons corsaires et le port de plaisance.

A marée basse, vous pouvez vous baigner à la plage du bon secours et profitez de la piscine d’eau de mer.

Toujours à marée basse, vous pouvez accéder au Fort national à pied. Le drapeau français y est levé pour indiquer aux touristes qu’ils peuvent y aller. Lorsque j’y ai été, la marée était haute, je n’ai donc pas pu le visiter.

DSC_1221.JPG

  • Se restaurer à midi

Si vous venez en Bretagne, il est de coutume de s’arrêter dans une crêperie. Pour ma part, j’ai voulu m’arrêter dans La crêperie des lutins, toute petite crêperie 7 Grand’rue. C’est à partir de là que mon séjour s’est écourté car pour des problèmes de santé, j’ai dû aller aux urgences de l’hôpital de Saint-Malo (que je ne vous recommande pas spécialement).

Je n’ai donc pas pu goûter aux bonnes crêpes et galettes bretonnes.

  • L’après-midi

Bon, pour moi ça été les urgences. Mais sinon, il y a plein de choses à faire: profiter des plages, visiter les petites ruelles intra-muros avec l’église, le château, la cathédrale. Si vous voulez sortir un peu de la ville intra-muros, il y a les thermes marins de Saint-Malo.

DSC_1219 (2).JPG

  • Où dormir ?

Il y en a pour tous les budgets. Il y a évidemment des hôtels dans la ville intra-muros mais aussi à l’extérieur. Nous avions choisi le Kyriad prestige. Avec piscine intérieure chauffée, snacking (où nous avons d’ailleurs mangé), chambre climatisée, nous avons passé une très bonne nuit. Le personnel y est particulièrement très aimable. (Nous avons payé la chambre 79€ avec le petit-déjeuner compris).

  • Le lendemain

Après avoir pris un bon petit-déjeuner avec un large choix de produits, nous avions prévu à l’origine (c’était avant que je sois malade) d’aller visiter Dinard.

Pour y aller, vous pouvez bien sûr y aller en voiture, mais aussi prendre le bus de mer. Plusieurs fois pas jour, il y a des navettes qui font les aller-retour entre Saint-Malo et Dinard. Pour 8€30 en saison, vous arrivez à Dinard par la mer, avec un trajet d’une durée de 10 minutes.

N’ayant pas pu aller à Dinard, je ne peux donc pas vous dire ce qu’il y a à faire dans cette ville corsaire également.

DSC_1233

Comme vous pouvez le voir sur les photos, pendant notre court séjour, nous avons eu pas mal de nuages. Donc si vous venez en Bretagne, n’oubliez jamais votre petite laine, on ne sait jamais !

Et vous, vous êtes partis où en vacances ?

A très bientôt,

Little Meggy

Publicités

#23 Lecture – Vingt-quatre heures dans la vie d’une femme

Hello les girafons!

J’espère que vous allez bien! Je vous présente aujourd’hui un nouvelle de Stefan Zweig, la première que je lis de cet auteur.

ZWEIG Stefan. Vingt-quatre heures dans la vie d’une femme. Edition Stock, 2005. 140 pages.

livre

  • Résumé (4ème de couverture):

 » Au début du siècle, une petite pension sur le Côte d’Azur, ou plutôt sur la Riviera; comme on disait alors. Grand émoi chez les clients de l’établissement: la femme d’une des pensionnaires, Mme Henriette, est partie avec un jeune homme qui pourtant n’avait passé là qu’une journée. Seul le narrateur prend la défense de cette créature sans moralité. Et il ne trouvera comme alliée qu’une vieille dame anglaise; sèche et distinguée. C’est elle qui, au cours d’une longue conversation, lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure à ranimés chez elle. »

  • Mon avis:        17/20

Pendant ce cours récit, on va suivre la journée qui a tant marqué Mrs C. Lors de cette fameuse journée, elle essaye de sauver un homme croisé au casino d’une addiction certain pour les jeux de hasards. L’écriture de Stefan Zweig est merveilleuse. En effet, il arrive à retranscrire les émotions de cette dame avec tant d’intensité que c’en est déconcertant. Il mêle les sentiment de passion, de honte, de regret que vit cette femme. J’ai vraiment été happé par cette histoire qui se lit très rapidement et facilement.

  • Citations:

 » C’était pour moi une excitation que de voir passer fiévreusement sur la figure d’autrui du bonheur ou de l’accablement, tandis qu’en moi-même aucun flot vital ne remuait. »

« Vieillir n’est, au fond, pas autre chose que n’avoir plus peur de son passé. »

Et vous, avez-vous déjà lu du Stefan Zweig ?

 très bientôt

Little Meggy

 

#22 – Wedding decoration

Hello les girafons,

Le mois de juillet a été pour moi, comme je l’appelle, le premier jour du reste de Notre vie. En effet, le 2 juillet, je me suis unie à l’homme de ma vie, pour le meilleur et pour le pire.

IMG_0951.JPG

Pour l’occasion, on avait décidé de s’occuper entièrement de la décoration et de faire un maximum de choses par nous même. Du faire-part, au plan de table ou encore à l’urne à cadeau, nous avons apporté notre touche personnelle partout. Les couleurs choisies étaient le rose pâle, le kraft et le blanc. Voici donc quelques photos qui j’espère pourront vous donner des idées pour vos décorations d’anniversaire, mariage, etc…

Je tiens à préciser que la plupart des photos ne sont pas de moi, c’est la photographe de mon mariage qui a pris soin d’immortaliser la décoration.

faire parts

Voici un aperçu des faire-parts , fait dans du papier kraft avec plusieurs feuillets en forme de tag. J’ai utilisé des tampons sur le thème du mariage de la marque Florilèges Design ou encore Kesi’art. J’ai également fait faire un tampon personnalisé (chez 4enscrap) pour pouvoir avoir mon nom et celui de mon conjoint directement à tamponner.

IMG_0087.JPG

Voici l’urne à cadeaux. Il s’agit d’une valise achetée à Cultura puis personnalisée. J’y ai en effet ajouté de la dentelle, des rubans, des demies-perles, une guirlande de fanions, etc…

IMG_0092IMG_0094

J’ai également personnalisé une boîte achetée à Cultura. Je l’ai peinte en rose, j’y ai ajouté à l’intérieur un petit coussin fait main, des rubans. Et j’avais ma boîte à alliances.

IMG_0081IMG_0991(2)

Pour le plan de table, j’ai utilisé un morceau de palette achetée encore une fois à Cultura pour ne pas me prendre la tête mais il aurait tout à fait été possible d’en récupérer une directement. Je l’ai ensuite agrémenté de divers éléments (feuilles, napperons, découpes de papillons, etc…)

IMG_0037.JPG

Pour la décorations des tables, nous avons fait différents origamis que nous avons disposé dans des petits pots en verre. Les menus, imprimé sur une feuille blanche façon parchemin étaient glissés dans une boite de conserve peinte en rose. Le tout était posés sur un morceau de toile de jute. Les dragées étaient eux aussi dans des petits pots en verre, simplement décoré d’un bout de ficelle. Des papillons en origami étaient disposés sur les tables. Et chaque table avait son numéro pour pouvoir s’y retrouver avec le plan de table.

Enfin, pour clôturer cet évènement magique qui est passé à toute vitesse, j’ai confectionné les cartes de remerciement, encore une fois entièrement fait main.

DSC_1261.JPG

 J’espère que cet article vous aura donné  des idées pour la décoration de vos évènements.

A très bientôt !

Little Meggy

 

#21 Lecture – Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles

Hello les girafons !

Il faut vraiment que je vous parle d’un roman que j’ai lu il y a déjà presque un mois. Il s’agit de Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles de Suzanne Hayes et Loretta Nyhan.

HAYES Suzanne et NYHAN Loretta. Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles. Edition Pocket, 2015. 416 pages.

 Petites recettes de bonheur

  • Résumé (4ème de couverture):

Etats-Unis, année 1940. Glory, enceinte et déjà mère d’un petit garçon, souffre de l’absence de son mari, parti au front, de l’autre côté de l’Atlantique. A des centaines de kilomètres d’elle, Rita, femme et mère de soldat également n’a pour compagnie que la fiancée de son fils. Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mère, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l’attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets les plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin.

  • Mon avis:        19/20

Je suis passée tout près du coup de cœur. On suit principalement l’échange de lettres entre deux femmes, Rita et Glory. C’est le premier roman épistolaire que je lis, et malgré mon appréhension de départ, je n’ai pas du tout était déçue.

Ce qui m’a le plus frappé, c’est la douceur et la bienveillance qu’il y a entre ces femmes. Entre elles, malgré leur différence d’âge et leur personnalité propre à chacune  il n’y a pas de jugement malveillant entre elles, mais pour autant elles osent dire ce qu’elles pensent l’une de l’autre. Elles sont toutes les deux très attachantes, et on devient très vite empathique face à leur histoire, qui reste tout de même bouleversante dans un contexte de guerre mondiale. Elles échangent sur leurs inquiétudes face à la situation de leurs maris respectifs, sur leurs enfants, mais elles se transmettent également des conseils de cuisine ou de jardinage. Ces échanges variés nous transportent dans leur univers, et en lisant je m’imaginais la maison de chacune d’entre elles, leur jardin. Bref, j’ai voyagé à travers le temps et l’espace.

La plume des auteures est très fluide, je n’ai personnellement pas différencié les deux auteures, leur plume étant très proche l’une de l’autre. On pourrait croire qu’il n’y a qu’une seule auteure (elles ne se sont d’ailleurs pas rencontrées avant la sortie du roman).

Bref, ce livre est une belle ode à l’amitié, où douceur et bienveillance prennent le dessus sur les difficultés liées à cette période de l’histoire.

  • Citations:

 » J’ai peur aussi de ce que je ferrai sans ma famille. Peur de me retrouver sans attaches et sans amarres et de dériver au loin, vers l’horizon, pour toujours… »

« Je ne suis pas une experte, mais je crois que le pacte du mariage consiste à aimer l’autre suffisamment pour être en mesure d’accepter tous les imprévus qu’ils soient plaisants ou déplaisants, sans songer une seconde à baisser les bras. »

A très bientôt !

Little Meggy

#20 Birchbox – Juillet 2016

Hello les girafons !

Presque un mois que je n’ai pas posté d’article. Mais j’avais de bonnes raisons: mon propre mariage ! Je reviens avec un article peu original: la présentation de ma Birchbox de mois de juillet.

 Birchbox juillet 01

Les produits étaient rangés dans une boite bleue décorée avec des constellations phosphorescentes.

Birchbox juillet 03.jpg

A l’intérieur de la boite, j’ai  pu trouver:

  • un bon de réduction de 10€ offert pour tout achat supérieur à 30€ (ce genre de réduction à le don pour m’énerver!)
  • Un head band tressé (bleu et beige) car je me suis réabonné pour 3 mois (moi qui pensait arrêter la Birchbox… Je suis faible!)
  • Un pinceau tout doux de la marque Birchbox pour le maquillage des paupières (valeur: 9.90€)
  • Un spray voluminateur et protecteur de chaleur pour les cheveux de la marque Amika composé de baie d’obliphica et d’amidon de riz. Il s’utilise sur cheveux sec ou mouillé. (valeur: 24€ les 237mL)
  • Une eau micellaire Thermaliv sans rinçage. J’utilise beaucoup d’eau micellaire pour le démaquillage donc je suis très contente de pouvoir la tester. (valeur: 15.90€ les 250mL)
  • Une crème pour le corps Anatomicals à la cerise que je me suis empressée de tester. Je suis déjà accro à l’odeur ! Elle sent divinement bon, et la crème ne colle pas une fois appliquée.  (valeur: 6€ les 200ml)
  • Un enlumineur de la marque Cynthia Rowley Beauty. Ce n’est pas un type de produit que j’utilise en grande quantité mais je suis contente de pouvoir tester des nouveautés.   (valeur: 27€ les 3g)

Birchbox juillet 02

En résumé, cette box me plait plutôt pas mal. Je ne suis déçue d’aucun produit, je suis même très contente d’avoir reçu le pinceau.

N’oublie pas, si tu veux t’abonner, voici mon lien de parrainage !

Et vous, vous êtes abonnés à une box ?

A très bientôt!

Little Meggy