#63 Cuisine – Coleslaw

Hello les girafons !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter une recette toute bête, celle du Coleslaw ! Pourquoi le coleslaw ? C’est une salade idéale en été, et je voulais vous prouver que la faire soit même ne coûte pas plus cher que de l’acheter toute pré-faite au rayon frais de vos supermarché ! En effet, pour environ 500g de coleslaw, cela vous coûtera moins de 2€ !

caleslaw.JPG

  • La petite histoire:

Le coleslaw est une salade d’origine hollandaise (kool: chou et sla: salade). On le retrouve énormément dans les diners américains accompagnant les burgers ou les hot dogs.

  • Ingrédients: (pour environ 4 personnes)

– 2 carottes                                                                     – 1/2 chou blanc

– 3 cuillères à soupe de vinaigre (de noix)                – 2 cuillères à soupe de moutarde

– 6 cuillères à soupe de mayonnaise                          – sel, poivre

  • Recette:

Râpez les carottes et le demi chou. Si vous n’avez pas de robot pour râper les aliments, sachez qu’il existe des râpes à légumes manuelles comme par exemple celle-ci.

Préparons ensuite la sauce: dans un petit bol, mettez le sel, le poivre et la moutarde. Ajoutez le vinaigre en remuant. Ajoutez ensuite la mayonnaise et mélangez pour obtenir une sauce onctueuse.

Vous n’avez plus qu’à verser la sauce sur les légumes. Dégustez aussitôt si vous aimez les légumes croquants, si vous les préférez plus tendre, attendez une à deux heures. Attention, si vous faites vous-même la mayonnaise pour cette recette, n’oubliez pas que les œufs crus ne se conservent que très peu de temps ! C’est pour cela que j’ai préféré prendre une mayonnaise du commerce.

Bon appétit !

A très bientôt,

Little Meggy

 

 

 

 

#47 Cuisine – Tarte Tatin inratable !

Hello les girafons !

Aujourd’hui, j’avais envie d’une tarte Tatin, mais devant toutes les recettes qui existent sur internet ou dans les magazines, j’ai du faire un mix pour trouver LA recette parfaite et surtout très facile à réaliser, avec seulement 3 ingrédients.

dsc_1527

  • Ingrédients:

– 6 grosses pommes Golden                      – 200 g de sucre roux

– 1 pâte feuilletée

  • Recette:

Commencer par préchauffer le four à 180°.

Faire le caramel: pour cela, verser le sucre roux dans une casserole à feu moyen. Remuer très régulièrement jusqu’à ce que le sucre se transforme en un caramel lisse et brillant (Cela met entre 10 et 15 minutes).

Tout en surveillant le sucre sur le feu, vous pouvez éplucher les pommes, les couper en quartiers et ôter les pépins.

Verser le caramel obtenu dans un moule à manquer. ( Il va se durcir très vite, mais cela n’aura aucun impact sur le résultat final). Y déposer les quartiers pommes en les serrant bien afin de recouvrir tout le fond du moule. Combler les trous éventuels avec des petits morceaux de pommes.

Déposer la pâte feuilletée par dessus, en repliant les bords qui dépassent du moule.

Enfourner pour 40 minutes.

A la fin de la cuisson, attendre quelques minutes que le caramel durcisse un peu avant de retourner la tarte tatin à l’aide d’une assiette.

Déguster avec une boule de glace à la vanille ! Bon appétit !

DSC_1524.JPG

Si vous testez la recette, n’hésitez pas à me montrer le résultat !

A très bientôt,

Little Meggy

 

#28 Cuisiner avec le Companion

Hello les girafons!

Vous avez surement dû voir la publicité à la télé du robot Moulinex. Je vous parle du Companion, l’allié de tout ceux qui veulent cuisiner bon et rapidement, sans se prendre la tête !

Companion

  • Pour qui ?

Alors, j’ai longtemps hésité avant de me procurer ce robot multifonction. Au départ, je ne connaissais que le robot Thermomix de Vorwerk. Et j’étais très réticente fasse à ce genre de produit. En effet, moi qui adore cuisiner, j’avais l’impression que préparer des repas avec ce genre de robot, ne serait pas faire de la « vraie cuisine ». Mais j’ai vraiment eu tord. Effectivement, je cuisine beaucoup plus depuis que j’ai le robot Companion. Je le recommande à toutes les personnes qui aiment cuisiner mais qui n’ont pas toujours le temps, à celle qui aiment moins cuisiner mais qui veulent manger du fait main.

  • En quoi ça consiste ?

Ce robot est multifonction. Avec vous pouvez aussi bien faire des plats mijotés, des pâtes, des desserts, des cuissons à la vapeur ou encore des soupes.

Le robot est composé d’une cuve qui se clipse sur le socle. Dans la cuve, vous pouvez adapter un couteau-hachoir, un batteur, un mélangeur, un couteau pour pétrir et concasser. Et vous avez également le panier vapeur.

Sur le socle, vous avez différents boutons: des boutons pour les différents programmes pré-enregistrés. Il y a les 3 boutons qui permettent de faire des réglages manuels en choisissant la vitesse, la température et la temps à l’aide des boutons + et – . Enfin, il y a le bouton start/stop; et pulse/turbo. Je tiens à préciser qu’il est très facile d’utilisation et très intuitif.

Lorsque vous l’achetez, il est fourni avec un livre de recettes, qui vous indique toutes les étapes (programme à sélectionner, etc…), il est quasi impossible de louper un plat si vous respecter les recettes. Et lorsque vous avez compris son fonctionnement, vous pouvez aisément faire vos recettes habituelles à vous, adapter au Companion. Il est également fourni avec la boîte de rangement pour ranger les accessoires ainsi qu’une spatule et un goupillon.

Des accessoires supplémentaires existent (à acheter séparément). Vous pouvez compléter les fonctions déjà nombreuses en achetant en plus le cuiseur-vapeur ou le découpe légumes (que j’ai la chance d’avoir eu en cadeau de mariage, et c’est bien pratique!). Il y a aussi possibilité d’acheter une 2ème cuve pour ne pas avoir à faire la vaisselle entre deux utilisations.DSC_1348.JPG

  • Et les recettes ça donne quoi ?

J’ai pu tester beaucoup de recettes du livre, et aucune ne m’a pour le moment déçu. Au niveau des desserts, j’ai pu faire la crème anglaise, la tarte au chocolat, le riz au lait, les gaufres, les chouquettes ou la compote. Et elles ont toutes été une réussite.

Au niveau des plats, j’ai essayé les paupiettes, les pâtes carbonara, la bolognaise, le curry de crevettes, le poulet aux noix de cajou, etc…

Et pour les entrées, là aussi elles sont très bonnes: muffins aux légumes, poivrons farcis, frittata aux courgettes, tout est facile, rapide à faire.

Je n’ai plus à me soucier de savoir si ma mayonnaise sera réussi ou non, et je peux même prendre un bain le temps qu’un risotto cuit. Elle est pas belle la vie ?

  • L’entretien

Il est très facile à nettoyer. En effet, le bol et le couvercle passent au lave-vaisselle, et le couvercle est entièrement démontable ce qui permet une hygiène irréprochable. Vous pouvez également faire tourner le robot avec de l’eau et du produit vaisselle pour se débarrasser plus facilement des sauces, etc qui restent accrochées.

  • Pourquoi le Companion et non un Thermomix ?

Tout d’abord l’accessibilité. En effet, pour avoir le thermomix, il faut obligatoirement passer par un vendeur à domicile. Le Companion est vendu dans tous les magasins d’électroménager.

Ensuite le prix. En effet, les fonctions des 2 robots sont globalement les mêmes, mis à part que le Thermomix pèse les aliments alors que le Companion ne le fait pas. Mais quand on regarde le prix du Companion (699€) et celui d’un Thermomix (aux environs de 1000€), pour moi il n’y a pas photo (ça fait cher la balance de cuisine!). Et moi qui ai eu la chance de me le procurer à 489€, mon choix n’a pas été difficile à faire !

En revanche, j’ai l’impression qu’il existe plus de livres de recettes adaptées au thermomix. En effet, pour le Companion, vous n’avez que le livre fourni avec le robot. Mais pas de panique, il existe beaucoup de blog, groupe Facebook ou de forum ou vous pourrez retrouver plein de nouvelles recettes!

  • Pour aller plus loin

Moulinex vient de sortir un Companion connecté: en effet relié en Bluetooth à cotre smartphone ou tablette, cela vous permet de gérer les paramètres de votre robot à distance. Par contre son prix est beaucoup moins fun: 899€. A mon avis, celui à 699€ fait tout aussi bien l’affaire!

Il existe aussi le multicuiseur Cookéo (connecté ou non) permettant de préparer plein de plats. Vous choisissez l’aliment que vous voulez cuire, et le Cookéo s’adapte, pas besoin d’être derrière lui à surveiller que ça n’accroche pas au fond.

Bref, si vous rêvez de faire un riz au lait sans avoir à touiller toutes les 2 minutes et sans qu’il brûle, ou que vous voulez hacher votre oignon en 10 secondes top chrono, le Companion est le robot qu’il vous faut !

A très bientôt, et n’hésite pas si tu as des questions !

Little Meggy

#19 – Zoom sur Vital Food

Hello les girafons !

Il faut absolument que je vous parle d’un magazine de cuisine: le Vital Food! Si vous ne le connaissez pas encore, ne passez plus à côté de cette pépite! Je l’ai découvert il y a maintenant un peu plus d’un an, et je me procure chaque nouveau numéro dès sa sortie.

vital food 1.JPG

C’est un magasine trimestriel, il y a donc 4 numéros par an. Son prix est très abordable puisqu’il est à 3.95€.

Qu’est ce qu’on y trouve ?

Alors, tout d’abord, on y trouve des nouveautés liées au monde culinaire: restaurants, ustensiles, concepts, livres, etc… On trouve également les dernières tendances les plus prisées et vues sur internet.

On retrouve dedans des reportages sur différents types de régime (par exemple, le raw food, l’alimentation paleo, etc…), sur les labels de restaurants, sur des produits plein de bénéfices mais peu connus. On a également des conseils sur l’utilisation de sa cuisine (ménage, utilisation du frigo, etc…), ou sur comment manger mieux tout en se faisant plaisir.

Et évidemment, comme tout magasine de cuisine, on  retrouve des recettes avec leurs illustrations absolument magnifiques! Les recettes sont adaptées à la saison et aux événements (par exemple, fête des mères ou plateau télé pour l’Euro de foot), ainsi il est facile de retrouver les produits en magasin.


vital food 2

Vous l’aurez compris, je suis complètement fan de ce magazine ! Il regorge de recettes accessibles, et aussi bonnes les unes que les autres. Il est tellement facile de ressortir son magazine correspondant à la saison de l’année précédente, qu’il ne s’agit pas d’un magazine qu’on lit une fois puis qu’on laisse traîner dans un coin. On est bien loin des revues de cuisine de nos grands-mères peu visuels et bien trop fastidieux. Pour moi, c’est le magazine de cuisine le plus adapté et qui correspond le mieux à notre monde actuel, en tout cas à ma génération (recettes rapides, avec des produits d’actualité).

Je vous le recommande, testez le au moins une fois !

#3 Recette – Crinkles au chocolat

Hello les girafons !

Aujourd’hui je viens partager avec vous la recette des Crinkles au chocolat.

crinkles 6

Quésaco ? C’est un biscuit américain, plutôt traditionnellement servi à Noël mais qui fera le bonheur de tous s’il est servi au goûter à n’importe quel moment de l’année. Il est craquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur. Ceux-ci sont au chocolat, mais il en existe aussi au citron.

Je me suis inspirée de plusieurs recettes sur le net pour arriver à celle-ci:


RECETTE DES CRINKLES

Pour une douzaine de crinkles

Recette facile – Repos: 1h30 – Cuisson: 10 à 12 minutes 

Ingrédients:

  • 210g de farine
  • 65g de cassonade
  • 1 tablette de chocolat au lait (170g)
  • 2 oeufs
  • 50g de beurre (ou de margarine)
  • un fond de bol de sucre glace
  • 1 cuillère à café bombée de levure chimique
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  1. Faire fondre le chocolat avec le beurre, soit directement au micro-onde, soit au bain marie. (Attention, il ne faut jamais faire fondre le chocolat  dans une casserole exposée directement au feu, il risque de brûlé et cela altère le goût… N’ajouter également jamais d’eau !)
  2. Dans un saladier, mélanger le sucre cassonade, les 2 œufs et le sucre vanillé.
  3. Verser le chocolat fondu sur le mélange œuf-sucre.
  4. Ajouter la totalité de la farine, la pincée de sel et la levure chimique puis mélanger. Vous devez obtenir une pâte crémeuse, à ce stade c’est normal qu’elle ne soit pas encore très consistante.
  5. Laisser reposer environ 1h30 au réfrigérateur.
  6. Préchauffer le four à 180°C.
  7. Une fois que la préparation est devenue consistante, faire des boulettes d’environ 3cm de diamètre et enrober les de sucre glaces.
  8. Les places sur une plaques recouverte de papier sulfurisé en les espaçant légèrement car ils vont gonfler à la cuisson.
  9. Faire cuire entre 10 et 12 minutes à 180°C.

Laisser refroidir, il n’y a plus qu’à déguster !

crinkles 1


A très bientôt !

Little Meggy