#94 Lecture – Le vieux qui déjeunait seul

Hello les girafons !

2 lecture de suite, 2 coups de coeur ? Et bien oui ! Je participe à la semaine à 1000 organisée par Le Pinguoin Vert. Et pour enchainer les pages, j’enchaine les petits livres, cela me motive plus que de lire un gros pavé !

WIAZEMSKY Léa, Le vieux qui déjeunait seul. Editions Michel LAFON, 2015. 174 pages.

IMG_0442

  • Résumé:

Clara, une jeune serveuse de 27 ans, se prend d’affection pour un client esseulé qui l’intrigue mais dont elle ne sait presque rien. Elle ne se doute pas qu’elle-même a piqué la curiosité de ce vieil homme éprouvé par la vie. Derrière la gentillesse et l’éternelle bonne humeur de la jeune femme, il décèle une blessure secrète qui empêche Clara d’être heureuse. Tout pourrait changer au contact de Clément, ce grand-père qu’elle se choisit. Et si ensemble, ils s’ouvraient enfin à la vie ?

  • Mon avis:      20/20   ♥

Ce livre m’a complètement chamboulé ! Avec une écriture simple et fluide, l’auteure va aborder des thèmes difficiles tels que la solitude et la culpabilité. Le lien qui unit Clara et ce vieil homme est tellement fort et puissant qu’il ne peut que nous toucher. Clara et Clément ont une blessure qui aurait pu les éloigner, mais le caractère bienveillant de Clément fait qu’au contraire, ils vont être unis plus que jamais. Ce sont des personnages très attachants, auxquels on peut très facilement s’identifier. Une romance va naître entre Clara et Bastien, qui elle aussi est très touchante et va rajouter un peu de légèreté car le thème est tout de même assez dur.

Le livre est constitué de chapitres courts où les narrateurs sont alternés: nous avons  les points de vue de Clara, Clément et Bastien. Cela ne m’a absolument pas gêné à ma lecture, et a apporté une touche de sincérité supplémentaire. J’ai fini cette lecture en larmes, touchée par l’histoire de Clément. Pour un premier roman de l’auteure, c’est une réussite. Je compte lire son second roman !

  • Citations:

« Le bonheur, cela se décide, Clara ! Tu le portes en toi comme le plus beau cadeau que la vie t’a donné. C’est à toi de le semer et de le faire pousser. Lorsque tu as trouvé la graine, tu dois le protéger, lui donner un peu d’eau, elle grandira et prendra de la place, tu n’auras alors rien d’autre à faire que jouir de sa beauté. »

« Il y a certaines personnes à qui on peut difficilement donner un âge. Elles sont comme des photos que le temps a figées et dont on ne retrouve plus la date. Seuls leurs yeux parfois les trahissent, et l’on devine que les années de leur jeunesse sont bien loin. »

  • Elles/Ils en parlent aussi:

– Les lectures de Lily

– Anouklibrary

– les cibles d’une lectrice avisée

A très bientôt !

Little Meggy

Publicités

3 commentaires sur « #94 Lecture – Le vieux qui déjeunait seul »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s