#87 – Lecture Trevor Payre: Une vie de rêve

Hello les girafons !

Grâce au site Simplement.pro j’ai pu recevoir un service presse: je remercie donc l’auteur pour sa confiance.

CAILLET Anthony G. R., Trevor Payre: Une vie de rêve. Editions Atramenta (e-book), 2016.

trevor.PNG

  • Résumé:

Trevor Payre est un richissime homme d’affaire qui, bien qu’à la tête de multiples entreprises telles que l’enseigne TextiPayre et la chaîne de fast-food McPayre, n’est pas un forçat du travail. Pour éviter ce dernier, Trevor est prêt à suivre sa pulpeuse secrétaire dans une ennuyante journée. Un acte anodin qui va changer sa vie. Mais passés le premier baiser vite gagné et les premiers jours de romance, l’aventure amoureuse s’étiole pour une âme assoiffée de nouvelles choses. C’est ce qui guidera Trevor, avec l’envie d’indigence, dans un périple autour du monde.

  • Mon avis:        13/20

Ce livre n’était clairement pas une lecture pour moi… J’ai détesté le personnage de Trevor qui est odieux, macho, égocentrique, etc… Il croit qu’avec l’argent on peut tout avoir, et ça m’a vraiment énervé… Le personnage de Trevor est tellement caricatural qu’heureusement cela permet d’apporter une bonne dose d’humour, mais ce n’était pas suffisant à mon goût. Le résumé nous promet de l’aventure: alors oui il y en a mais c’est tellement invraisemblable que ça n’a pas fonctionné avec moi. Les évènements arrivent trop brutalement, peut être que si cela avait été amené avec plus de tact, ils auraient paru plus plausibles. Quant à la romance, elle m’a fait bondir ! Comment est ce que Sandrine a t’elle pu tombée amoureuse de cet homme aussi détestable ? Mystère…  Cependant, la plume de l’auteur est agréable, ça se lit très vite. C’est une lecture divertissante pour laquelle il ne faudra pas être trop exigent…

  • Citations:

« Durant un long baiser des plus attendrissants, sans faux-semblant, Trevor semblait aux anges. Pas comme lorsqu’il décharge dans les méandres d’une bimbo chopée dans une boîte huppée, en étant com­plètement beurré comme une tartine. Non, à ce moment, il n’était que lui-même, sans protection contre son cœur, laissant libre cours à toutes les émotions. La vénus céleste avait apparemment un peu d’emprise sur ce chercheur d’or. »

A très bientôt,

Little Meggy

 

 

Publicités

Un commentaire sur « #87 – Lecture Trevor Payre: Une vie de rêve »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s