#56 Lecture – Le garçon d’en face

Hello les girafons !

Après avoir lu Tess d’Uberville, j’avais besoin d’une lecture légère et sans prise de tête. J’ai jeté mon dévolu sur un roman de Chick-lit emprunté à la bibliothèque.

CABOT Meg, Le garçon d’en face. Editions Hachette, 2013, collection Blackmoon. 392 pages.

le garçon d'en face (2).JPG

  • Résumé (livraddict):

Célibataire, Melissa tient la rubrique des potins d’un quotidien new-yorkais. Lorsque sa voisine de palier est agressée et se retrouve à l’hôpital, Melissa lui propose de veiller sur son trois-pièces et sur son danois. Vite débordée par l’animal, elle appelle à la rescousse le neveu de sa voisine qui promet d’occuper l’appartement. Mais celui-ci se fait remplacer par un ami, un jeune homme qui tient la rubrique « people » du quotidien concurrent. Entre Melissa et son voisin, la guerre est déclarée…

  • Mon avis:      16/20

Le garçon d’en face est un roman épistolaire moderne puisqu’il s’agit d’un échange de mails entre les différents personnages de l’histoire. On suit tous les échanges de mails entre les différents protagonistes, c’est à dire qu’on a aussi bien les mails des personnages principaux que des personnages secondaires. Et il n’est pas difficile de se repérer dans chacun des personnages.

L’histoire en elle-même est divertissante, mais je dois bien avouer qu’elle est sans grande surprise. En effet, même si Mel mène son enquête pour trouver l’agresseur de sa voisine, ce qui pourrait ajouter un peu de suspense car l’histoire d’amour de ce roman est évidente, on sait très vite comment cela va se terminer. Ce n’est pas quelques chose qui m’a vraiment gêné puisque je voulais une lecture distrayante et sans prise de tête. Certes, il y a le cliché « d’un côté les gentils, de l’autre les méchants », et alors? on passe un bon moment et c’est tout ce qui compte !

L’écriture de Meg Cabot est fluide, tellement fluide que l’on pourrait presque ranger ce roman dans la catégorie jeunesse. Il y a beaucoup d’humour, ce qui contribue à la légèreté de ce roman, qui selon moi est parfait à lire en été !

  • Citations:

« La vie est une jungle. Il faut tuer ou l’on est tué. »

« Ce n’est pas toi qui a cru qu’enfin tu avais rencontré le plus rare des oiseaux, un homme qui n’a pas peur de s’engager, un homme d’apparence totalement et sincèrement dévoué, un homme complètement différent de tous ceux que tu avais rencontré avant, qui ne mentait pas, ne trichait pas et semblait véritablement amoureux de toi. Ce n’est pas toi qui a le cœur piétiné. »

D’autres romans de Meg Cabot à me conseiller ?

A très bientôt,

Little Meggy

 

 

 

Publicités

Un commentaire sur « #56 Lecture – Le garçon d’en face »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s