#55 Lecture -Tess D’Uberville

Hello les girafons !

Cette année, je me suis fixée comme objectif de lire 3 classiques. Après avoir lu La chute d’Albert Camus, j’ai lu Tess D’Uberville de Thomas Hardy, un classique de la littérature anglaise.

HARDY Thomas, Tess D’Uberville. Editions Le livre de poche, 2009. 474 pages

tess

  • Résumé (4ème de couverture):

Jeune paysanne placée dans une famille, Tess est séduite puis abandonnée par Alec d’Uberville, un de ses jeunes maîtres. L’enfant qu’elle met au monde meurt en naissant. Dans la société anglaise puritaine de la fin du XIXe siècle, c’est là une faute irrémissible. Thomas Hardy (1840-1928) signe avec cette œuvre pessimiste, où la richesse des tableaux rustiques du Wessex ne fait que souligner la noirceur de l’univers social, un des chefs-d’œuvre du roman anglas, magnifiquement porté à l’écran par Roman Polanski.

  • Mon avis:        17/20

Quel roman bouleversant ! Cette lecture a été pour moi une magnifique surprise. En me lançant dans ce livre, j’ai d’abord eu peur de ne pas accrocher à la plume de l’auteur. En effet, je n’ai pas l’habitude de lire des classiques. Mais pourtant, une fois habituée au style de l’auteur, je me suis laissé porter par l’histoire. Il y a bien évidemment de nombreuses descriptions, mais à aucun moment elles ne m’ont paru interminables. Elles sont là pour aider à nous représenter le décor. Il y a également quelques dialogues qui permettent de rendre le texte un peu plus aéré.

Pour moi, le point fort de cette histoire est le caractère des personnages. Thomas Hardy a créé des personnages forts, avec Tess, une femme  naïve, mais qui sait ce qu’elle veut malgré tout. Elle a une vie très difficile, mais ne se plaint pas et assume les choix qu’elle fait. Ensuite Alec d’Uberville, personnage manipulateur et détestable. Et enfin, Angel, m’a touché par sa volonté de vouloir sauver son couple. Tess connaitra quelques bonheurs, mais ils ne dureront jamais longtemps. Et on comprend très vite que cette histoire ne pourra pas avoir de fin heureuse.

Cette histoire restera longtemps dans ma tête, et restera un roman très marquant !

  • Citations:

« Le mieux est de ne pas se souvenir que votre nature et vos actes passés ont été juste pareils à ceux de milliers de gens et que votre vie et vos actes à venir seront justes pareils à ceux de milliers d’autres. »

« Qu’est ce qu’un homme honnête ? Surtout, qu’est ce qu’une femme honnête ? La beauté ou la laideur d’un caractère n’est pas seulement dans les actions accomplies, mais dans les aspirations et les désirs. La véritable histoire d’un être n’est point dans ce qu’il a fait, mais dan ce qu’il a voulu faire. »

Quel autre roman de Thomas Hardy me conseillez-vous ?

A très bientôt,

Little Meggy

 

Publicités

2 commentaires sur « #55 Lecture -Tess D’Uberville »

  1. Merci pour cette critique ! Je trouve super louable de lire des classiques et je suis persuadée qu’ils ont bcp à nous apprendre. J’ai juste un peu de mal à me lancer. Ton article donne envie !! 😊

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s