#36 J’ai testé… les disques démaquillants

Hello les girafons !

En tant que citoyenne de la Terre, je voulais, à mon tout petit niveau, faire quelques chose de bien pour notre planète. Anti-gaspillage, 0bjectif zéro déchet, développement durable, commerce équitable, marché bio, tous sont autant de moyens pour essayer de prendre soins de Terre. Cependant, je sais que si je change mon mode de fonctionnement, du jour au lendemain, il sera impossible pour moi de suivre ces bonnes résolutions. Alors petit à petit, je change quelques habitudes. Et la dernière en date, il s’agit des disques démaquillants écolo!

disque démaquilant.JPG

  • Qu’est ce que c’est ?

Les disques que j’ai sont de la marque Lamazuna, je les ai eu sur le site de Birchbox. Ils en existent d’autres marques tels que Les tendances d’Emma. Les miens sont faits en microfibre (70% polyester et 30% polyamide). Et l’intérêts de ces petites choses, c’est qu’elles sont réutilisables. Donc pas de déchets, puisqu’après utilisation, ces disques vont à la machine à laver ! Chaque disque est environ réutilisable 300 fois. J’ai acheté un kit avec à l’intérieur 10 disques démaquillants, le sac pour le passage en machine, et une boite pour ranger les disques propres. Potentiellement, à raison d’une utilisation par jour de coton, j’en ai pour 8 ans !

  • Pourquoi utiliser des disques démaquillants réutilisables?

Les cultures de coton nécessitent énormément d’eau.  Principalement situées en Afrique et en Asie, elles sont directement responsable de l’assèchement de la mer d’Aral. De plus, les traitements pour blanchir le coton (chlore, etc…) polluent les sols et rivières, et vont contaminer les populations.

  • Comment ça marche ?

Vous imbiber le coton d’eau  (personnellement, je met de l’eau micellaire), et vous passer le disque sur votre visage. Pour les yeux, vous laisser poser le coton quelques secondes, avant de frotter tout doucement. Et le maquillage s’en va. Si quelques traves de mascara persistent, vous pouvez utiliser votre démaquillant habituel.

  • Est ce que ça marche ?

Oui, mais… Le disque enlève effectivement le maquillage, mais je trouve (c’est mon avis et il n’engage que moi) que la texture du disque n’est pas très agréable. Je m’attendais à une texture doudou, mais ce n’est pas trop le cas. Il enlève le maquillage, mais il faut y repasser à plusieurs reprises avec le fond de teint car j’ai l’impression qu’au départ il étale le maquillage. En revanche, il enlève très bien le mascara. Et je pense que

  • L’entretien

coton sale.JPG

Une fois le disque utilisé, il suffit de le mettre dans le sac en coton, et lors de votre prochaine machine de linge, vous le mettez au lavage entre 40 et 90°. Moi je le met à 30° avec le reste de mon linge, et ils ressortent propre.

  • Le prix

Par rapport au nombre d’utilisation que l’on peut en faire, je trouve que c’est très abordable. En effet, j’ai acheté mon kit pour 14.90€. Si vous souhaiter les lingettes sans la boite de rangement et le sac de lavage, elles sont à 9.90€. J’ai regardé pour celles de la marque de la Tendance d’Emma sont à 14.90€ les 10 unités. Je suis sûre que c’est plus économique que les cotons traditionnels, car on a tendance à en utiliser plus, au moins 2 par jour, et à environ 1€ les 150 disques pour les marques de distributeur, sur 8 ans, cela couterai environ 32€, contre 14.90€ avec mes petits disques écologiques.

Alors les girafons, vous n’avez aucune raison de ne pas tester !

A très bientôt !

Little Meggy

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s