#34 Lecture – Nos étoiles contraires

Hello les girafons !

3 ans après tout le monde, j’ai enfin décidé de lire un des plus classiques de livre Young Adult, il s’agit là de Nos étoiles contraires. C’est le 2ème roman que je lis de John Green.

GREEN John, Nos étoiles contraires. Editions Nathan, 2013. 327 pages.

nos-etoiles-contraires

  • Résumé (livraddict):

Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

  • Mon avis:                19/20

Quelle claque ce livre ! Cette histoire m’a bouleversée et émue jusqu’aux larmes. J’avais pourtant une réticence à le lire par rapport à tout le tapage médiatique qu’il a fait. Mais pas une seule seconde j’ai regretté ma lecture.

Comme le dit le résumé, on suit l’histoire de 2 adolescents atteints d’un cancer. Etant infirmière, j’avais peur des clichés et des réflexions stéréotypées par rapport au thème de la maladie, mais pas une seule fois j’ai levé les yeux au ciel pour ses raisons. Malgré les épreuves dramatiques que traversent Hazel et Augustus, les personnages sont bourrés d’humour. Bien sur que l’on retrouve le thème de la mort puisque l’on parle de cancer, mais l’auteur a vraiment mis en avant la volonté des personnages de se battre te de vivre. Et même s’il ne s’agit que d’une fiction, j’ai trouvé les émotions très justes. Jamais je n’aurai pu lire ce livre adolescente, il m’aurait trop retourné !

  • Citations:

« Tu m’as offert une éternité dans un nombre de jours limités, et j’en suis heureuse. »

« Le truc bizarre avec les maisons, c’est qu’on a l’impression que rien ne se passe à l’intérieur, alors qu’elles renferment plus ou moins toute notre vie. »

Il ne me reste plus qu’à voir le film maintenant, je vais préparer les mouchoirs !

A très bientôt!

Little Meggy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s