#15 Lecture – La fille de Brooklyn

Hello les girafons !

Je ne vous présente pas Guillaume Musso, je pense que même les personnes qui ne lisent pas on entendu parler de lui. Aujourd’hui je vais donc vous parler de son dernier roman que j’ai eu l’occasion de lire (merci papa/maman pour ce cadeau!).

MUSSO Guillaume. La fille de Brooklyn. XO éditions, 2016. 470 pages.

IMG_1503

  • Résumé (4ème de couverture):

« Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « Si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ?» Vous auriez répondu quoi, vous ?
Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier dans trois semaines. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire.
Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’une main fébrile, et m’a tendu une photo. – C’est moi qui ai fait ça.
Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours. Sous le choc, je me suis levé et je suis parti sans un mot. Lorsque je suis revenu, il était trop tard : Anna avait disparu. Et depuis, je la cherche. »

  • Mon avis:         ♥♥♥♥

J’avais peur de me lancer dans le nouveau roman de Guillaume Musso car j’avais été très déçu par l’Instant présent. Mais une fois les premières pages d’une livre commencées, toutes mes inquiétudes se sont dissipées. En effet, on est entraîné dans les péripéties des personnages, l’enquête évolue à une vitesse folle, et on se retrouve avec un livre très rythmé que l’on a du mal à lâcher. Car il s’agit là bel et bien des thrillers, avec du suspense et une fin insoupçonnée. Le personnage principal, Raphaël, est très attachant et à tout pour plaire. La seule chose que je reprocherai au livre, comme souvent dans les livres de Guillaume Musso, c’est que certains enchaînements d’événements sont trop « faciles », c’est à dire qu’il serait absolument improbable qu’il y ait de telles coïncidences dans la vraie vie. Bref, un très bon moment de lecture où l’on enchaîne les pages les unes après les autres.

  • Citations:

« Les livres ont une singularité qui confine à la magie : ils sont un passeport pour l’ailleurs, une grande évasion. Ils peuvent servir de viatique pour affronter les épreuves de la vie. »

« Sans le vouloir, j’avais libéré les fantômes tragiques du passé, qui se déchaînaient à présent dans un torrent de violence. »

Et vous , aimez-vous les livres de Guillaume Musso ?

A très bientôt!

Little Meggy

Publicités

3 commentaires sur « #15 Lecture – La fille de Brooklyn »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s