#10 Lecture – Balzac et la Petite Tailleuse chinoise

Hello les girafons,

Suite à quelques soucis de santé, j’ai pris du retard dans les chroniques de mes livres lus. Je vous présente donc ici une de mes dernières lecture.

SEIJI Dai. Balzac et la Petite Tailleuse Chinoise.Edition Galimard, collection folio, 2000. 229 pages.

balzac

  • Résumé (4eme de couverture):

« Nous nous approchâmes de la valise. Elle était ficelée par une grosse corde de paille tressée, nouée en croix. Nous la debarassâmes de ses liens, et l’ouvrîmes silencieusement. À l’intérieur, des piles de livres s’illuminèrent sous notre torche électrique; les grands écrivains occidentaux nous accueillirent à bras ouverts: à leur tête, se tenait notre vieil ami Balzac, avec cinq ou six romans, suivi de Victor Hugo, Stendhal, Dumas, Flaubert, Baudelaire, Romain Rolland, Rousseau, Tolstoï, Gogol, Dostoïevski, et quelques anglais: Dickens, Kipling, Emily Bronté…. Quel éblouissement! Il referma la valise et, posant une main dessus, comme un chrétien prêtant serment, il me déclara: – Avec ces livres, je vais transformer la Petite Tailleuse. Elle ne sera plus jamais une simple montagnarde. »

  • Mon avis:    ♥♥♥♥

Ce livre est une pépite. Écrit par un auteur chinois, il m’a fait découvrir l’autoritarisme de la Chine avec des personnages très attachants envoyés en  » rééducation » à la montagne. C’est un roman à la fois d’aventure et historique qui nous montre deux enfants obnibulé par des livres auxquels l’accès leur est totalement interdit. Ce roman m’a fait voyager dans un pays que ne connais pas, et le fait que les personnages principaux soient des enfants rendent l’approche de ce thème plus légère. De plus, la fin est très belle et nous donne une vraie bouffée d’espoir. Un livre à mettre entre toutes les mains! 

  • Citation:

« Cette histoire de littérature me déprimait à mort: nous n’avions pas de chance. A l’âge où nous avions enfin su lire couramment, il n’y avait déjà plus rien à lire. »

« Elle m’a dit que Balzac lui a fait comprendre une chose: la beauté d’une femme est un trésor qui n’a pas de prix. »


A Très bientôt !

 

Little Meggy

Publicités

3 commentaires sur « #10 Lecture – Balzac et la Petite Tailleuse chinoise »

  1. J’ai beaucoup aimé ce roman qui donne une très belle image de la littérature, synonyme d’émancipation, de liberté. Si tu as l’occasion de voir le film, il est très fidèle et très beau aussi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s